» Accueil
» Nos propositions
» Prix
» Chi siamo
» Contactez nous
 
Select your language
Italiano
English
Francais
 
Visita anche ...
» GuidaGradara.com
» MostraTartufo.com
» MassaTrabaria.com
» DomusDelMito.com

 

Urbino
 
Urbino est une ville de la région Marche, province Pesaro et Urbino de l’Haute Vallée du Metauro. Ville plongée sur deux collines non loin de la ville de Pesaro (30 Km environ), du châteaux de Gradara (40 Km environ), de Sant’Angelo in Vado (25 Km environ), de la forteresse de San Leo (45 Km environ); et de l’Apennin qui sépare entre eux Marches et Toscane.
 
L’histoire de cette ville prestigieuse, siège aussi d’une Université libre (depuis 1506), est riche et parsemée des faits, personnages, artiste, monuments, etc., que sans aucun doute, l’on fait devenir l’une des ville parmi les plus importantes dans les siècles passés.
 
Siège d’un municipe romain (Urvinum Mataurense) Urbino continue sa splendeur lorsque la Famille Montefeltro prend le pouvoir dans le Moyen – Age. Parmi les personnages les plus importantes de cette illustre famille il faut nommer Federico de Montefeltro, homme astucieux e audacieux, lequel après la mort de son demi – frère Oddantonio, devint le seigneur de la ville de Urbino en 1444. C’est lui qui a fait bâtir le renommé Palais Ducal et d’autres palais et forteresses dans tout le territoire du Duché de Urbino, mais surtout c’est lui que en – appelant à sa cour les plus grands hommes de culture de son temps à voir: Piero della Francesca, Luciano Laurana, Francesco di Giorgio Martini, pour en – nommer seulement quelqu'un, a fait d’Urbino la Capitale de la Renaissance Scientifique par rapport à Florence, la Capitale de la Renaissance Littéraire. Mais Urbino est aussi la ville natale de reputeux peintres tels que: Raffaello Sanzio et Federico Barocci.
 
Depuis le XVI siècle la ville d’Urbino et son territoire passe à la Famille Della Rovere que gouvernera jusqu’au 1631 lorsque, à cause de l’absence d’héritiers directes, passera aux Etats Pontificaux et y restera jusqu’à l’Unité d’Italie (1861).
 
sabato 18 novembre 2017 Creazione EGW.IT powered by EGCMS